A vous qui passez par là, je vous la souhaite bonne…

… cette nouvelle année !
Moins baignée d’effroi que la précédente je l’espère, meilleure je n’en suis pas certaine mais qu’elle soit au moins belle, douce, riche et épanouissante pour chacun de vous, dans vos vies et envies personnelles et auprès des vôtres. C’est déjà beaucoup.

flamboyant1

Les envies de reprise de blog sont là, prégnantes, trépidantes même. L’énergie, elle, n’y est pas toujours. Et comme vous le savez, ben moins on écrit… moins on écrit. Disons que la reprise n’est pas aussi facile que je le souhaiterais.
Pas mal de lectures cependant, notamment en décembre avec une douzaine de dégustations diverses et variées, du roman à la BD en passant par quelques romans jeunesse.

Je retiendrai, pour ce mois, notamment le poignant premier roman de Pascal Manoukian, Les Echoués, qui met une réalité bouleversante sur ces réfugiés qui alimentent les titres des journaux, les polémiques et les récupérations politiques ces derniers mois. L’histoire de trois vies, reliées par un même destin : celui de l’exil, de la fuite, du cache-cache avec les autorités, des illusions bien vite perdues, de la misère brute, de la tentative de reconstruction dans un pays qui ne veut pas d’eux. Un roman qui ne peut pas laisser indifférent.
Une autre histoire d’oubliés, celle de deux anciens soldats de la Grande Guerre sous la plume de Pierre Lemaître et les dessins de Christian de Metter dans le très bel album Au revoir là-haut, adapté du roman éponyme de Pierre Lemaître. La vengeance est un plat qui se mange froid : la preuve en images incroyables d’expressivité. Les nations fabriquent ses héros mais sur le front les héros n’étaient pas toujours ceux qu’on croit…
La guerre encore, une autre, ailleurs, de celle que l’on observe de loin au JT du soir. Ces conflits, le personnage d’Otages intimes de Jeanne Benameur, photographe de guerre les connait bien. Et quand après des mois de captivité, il recouvre la liberté et retourne au sien, il lui faut réapprendre à être au monde. Jamais plus comme avant. Bien au-delà du simple récit d’un retour, ce sont tous les personnages, et notamment les amis d’enfance d’Etienne, qui interrogent leurs propres enfermements et révèlent leurs otages intimes. Retrouvailles enchantées avec la langue si particulière de Jeanne Benameur.
Il y a eu aussi le sombre et joli conte de Véronique Ovaldé, superbement illustré par Véronique Dorey : Quatre coeurs imparfaits.
Le plaisir de retrouver toujours des odeurs de ma propre enfance et des couleurs familières sous la plume de Natacha Appanah avec En attendant demain.
Et un final en apothéose avec Les Gens dans l’enveloppe d’Isabelle Monnin (avec Alex Beaupin). Comme point de départ, des photos de famille achetées sur internet qui donneront un roman, une enquête et un CD. Un très bel exercice de style qui transforme les petites vies en belle œuvre touchante.

Les lectures de décembre 2015 :
Romans : Les Echoués de Pascal Manoukian – Ed. Don Quichotte (2015)/ [Kokoro] de Delphine Roux. Ed. Philippe Picquier (2015)/ En attendant demain de Natacha Appanah – Ed. Gallimard (2015)/ Frères de sang de Richard Price – Ed. Presses de la Cité (2010)/ La cache de Christophe Boltanski – ed. Stock (2015)/ Les Gens dans l’enveloppe d’Isabelle Monnin (avec Alex Beaupin) – ed. JC Lattès (2015)/ Quatre cœurs imparfaits de Véronique Ovaldé, illustré par Véronique Dorey – ed. Thierry Magnier (2015)/ Otages intimes de Jeanne Benameur – ed. Actes Sud (2015)

BD : L’odyssée du microscopique d’Olivier F. Delasalle & Léandre Ackermann – ed. La Boîte à Bulles (2015)/ Au revoir là-haut de Pierre Lemaître & Christian de Metter – ed. Rue de Sèvres (2015)

Jeunesse : Brise Glace de Jean-Philippe Blondel – ed. Actes Sud Junior (2011)/ Comme une envie de voir la mer d’Anne Loyer – ed. Alice (2015)

Publicités

4 réflexions sur “A vous qui passez par là, je vous la souhaite bonne…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s