Repose-toi sur moi – Serge Joncour

joncour-reposetoi

Quand d’un coup, on s’embrasse, c’est que vraiment on n’en peut plus de cette distance, même collés l’un à l’autre on a la sensation d’être encore trop loin, pas assez en osmose, de là vient l’envie de se fondre, de ne plus laisser d’espace.

Aurore Dessage, styliste à succès, semble avoir tout pour être heureuse : un grand appartement lumineux et cossu au cœur de Paris, un mari figure du self-made man américain, deux enfants aimants. Mais depuis quelque temps, deux corbeaux ont chassé les tourterelles de la cour d’Aurore et tel un mauvais augure annonçant la fin d’un monde, tout se délite : sa boîte rencontre de grandes difficultés financières, son associé (et autrefois meilleur ami) Fabian ne lui adresse quasiment plus la parole et son mari est toujours trop occupé par ses propres affaires. Aurore se débat, isolée. Sans parler de ce voisin d’en face qu’elle n’apprécie guère – sans toutefois le connaître – et dont elle fait la fracassante et désagréable rencontre. Lui, c’est Ludovic, un grand bonhomme solitaire, comme en exil à Paris pour fuir sa vie d’avant : son enfance campagnarde, son ancienne ferme et la mort de sa femme. Recouvreur de dettes, il sillonne les banlieues de Paris et ses misères depuis deux ans. Pourtant quand Ludovic la débarrasse de ces deux oiseaux de malheur, Aurore plonge, reconnaissante, dans les bras de ce grand gaillard à la force tranquille. Massif et doux, Ludovic devient soudain ce refuge dont elle a tant besoin, cette oreille à qui elle peut enfin se livrer, cette force qui lui manque, un amant avec qui elle redécouvre l’amour. Et Aurore, l’élégante délicate, signe le retour à la vie de Ludovic, celle du sentiment et de la chair. Ces deux-là semblent n’avoir pourtant rien en commun, si ce n’est les failles et les illusions perdues. Chacun, à sa façon, comble les manques de l’autre, habitant l’un et l’autre leurs solitudes respectives. Mais l’amour ainsi surgi, quand on ne l’attend pas, porte sa part d’égarement et de désordre.

A quoi reconnaît-on un grand romancier ? Certainement à sa capacité à inscrire une histoire qui pourrait être banale – mais ici quelle histoire d’amour ! –  dans le monde qui l’entoure. Avec Repose-toi sur moi, Serge Joncour explore, avec une grande acuité, la solitude urbaine au milieu de ce monde grouillant toujours en mouvement, les apparences, les masques, l’amour de la terre – malmenée elle aussi -, la misère créée par nos sociétés de consommation, la mondialisation et ses sacrifices devant les sirènes du profit. Un grand roman !

Rentrée littéraire 2016
Repose-toi sur moi de Serge Joncour. Editions Flammarion/ août 2016

Publicités

7 réflexions sur “Repose-toi sur moi – Serge Joncour

  1. Ninachevalier

    A Véro, si vous voulez découvrir L’écrivain National, vous trouverez sur le site de la revue Traversées,les chroniques de Nadine Doyen et l’interview autour de ce roman que je vous recommande d’autant que c’est un vrai page turner.. et Serge Joncour lâche la vérité qu’à la toute fin.

    Et je vous invite à lire mon papier sur Repose-toi sur moi, roman puissant, ample ,hypnotique, qui nous tatoue..

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s