Un paquebot dans les arbres – Valentine Goby

goby-unpaquebot

La jeune enfance de Mathilde, c’est le Balto avec Paulot le père et Odette la mère. Un café, place forte du village où tous viennent écouter Paulot et son harmonica le vendredi soir. Paulot qui sait si bien faire danser les gens. Mais l’enfance de Mathilde c’est aussi les bacilles, la maladie, les poumons qui s’épuisent, la peur dans les yeux des voisins et le sanatorium. Paulot puis Odette vont devoir aller s’y soigner – il ne reste alors plus personne pour s’occuper des enfants ni travailler, même peu, pour assurer le quotidien, même chiche. Mathilde est envoyée en famille d’accueil, son frère Jacques dans une autre, pendant qu’Annie, l’aînée, fuit, toute à sa vie, loin des tubards et de leur mauvaise réputation. Mais rien ni personne ne pourra empêcher Mathilde d’aimer ses parents, de rêver de danser dans les bras de son père, de réunir envers et contre tous cette famille dispersée par la maladie.
Quelle bout de femme que cette Mathilde, héroïne du dernier beau roman de Valentine Goby ! Elle lutte, sort les griffes, s’arc-boute, semble déjouer tous les mauvais coups de la vie. Et pourtant elle en prend des claques et du mépris mais jamais, elle n’oubliera Paulot et Odette ni Jacques, quitte à s’oublier elle-même, trop souvent. Roman porté par un amour incommensurable – celui d’Odette et Paulot, celui de Mathilde pour ses parents et son frère -, Un paquebot dans les arbres livre un très beau portrait d’enfant, de fille, de femme tout en nous plongeant dans les affres de cette maladie si redoutée, la tuberculose. Un mal qui réveille toutes les peurs, change les hommes qu’ils soient touchés directement ou non, qui décime les familles à tous les niveaux. Une belle réussite !

#MRL16 : merci à Price Minister pour cette belle découverte, lue dans le cadre des Matchs de la Rentrée Littéraire 2016 !

Un paquebot dans les arbres de Valentine Goby. Editions Actes Sud/ 2016

Publicités

5 réflexions sur “Un paquebot dans les arbres – Valentine Goby

  1. Ping : Chroniks Expresss #27 – Bar à BD

  2. Ping : Lire en octobre – 31rst floor

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s