La maison au bord de la nuit – Catherine Banner

Ce roman, saga familiale située au large de la Sicile sur l’île de Castellamare, ouvre sur l’arrivée d’Amadeo venu s’y installer en tant que médecin. Il devient ainsi une figure locale, le premier médecin installé à demeure à Castellamare. Sur cette île baignée par la chaleur, résonnant des rires et des cris de ses habitants, accrochée à ses croyances – notamment celles entourant Sant’Agata – Amadeo va connaître la renommée, les rumeurs, l’amour, la paternité, une seconde vie aussi. Interdit d’exercer la médecine sur l’île par il Conte d’Isantu, redevenu maire, Amadeo relance l’ancien café du village et s’installe dans cette « Maison au bord de la nuit ». Personnage à part entière du roman, ce café au nom poétique sera le témoin du temps qui passe : la montée du fascisme et de Mussolini, la guerre et les absents qu’elle laisse derrière elle, l’avènement du tourisme, la crise des subprimes et ses conséquences. En son cœur balayé par la grande Histoire, la Maison au bord de la Nuit abrite avant tout l’histoire de l’île et toutes celles de ses habitants. Si Amadeo et sa descendance sur trois générations sont le pivot du roman, ils sont aussi et surtout les dépositaires d’un siècle de tourments, des bonheurs, des rires, des larmes, des naissances, des morts, des départs, des retours, des interrogations, des envies d’ailleurs, des petits et des grands miracles qui auront rythmé l’île. A l’image de ce carnet dont Amadeo n’aura cessé au cours de sa vie de noircir les pages des histoires et légendes murmurées par les habitants de Castellamare.
Agréable page-turner aux personnages véritablement attachants, La maison au bord de la nuit bruisse du chant des cigales, des embruns de la Méditerranée, de l’accent chantant des habitants ce petit bout de Sicile, et fait de Castellamare le reflet d’un monde en pleine mutation.

Merci à Babelio & aux éditions Presses de la Cité pour la découverte de ce roman !

La maison au bord de la nuit (traduit de l’anglais par Marion Roman). Editions Presses de la Cité/ avril 2017

Publicités

4 réflexions sur “La maison au bord de la nuit – Catherine Banner

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s